• Valérie Siino

Winter is coming ou le retour des prophètes de mauvais augure

Mis à jour : avr. 3


Le virus fleurit, les prophètes sortent du bois ! Dicton du jour.

Accusation du gouvernement,

Accusation des ses membres,

Accusations relative à la santé mentale de notre Président,

Allégations et divagations paranoïaques présentées comme des Vérités,

Prédictions de la fin de chaine alimentaire et de la fin du monde,

Intentions criminelles posées comme des vérités de la part du gouvernement de laisser les gens mourir, de cacher des masques et des médicaments...


Tout y passe ! C'est je crois, globalement ce que j'ai pu lire jusqu'ici en peu de temps.

Les accusations sont faites sur la base de :

- personnes anonymes, de pseudos,

- colères, instabilité psychologique/émotionnelle,

- aucune source (Si c'est le cas, creusez encore pour savoir d'où tout cela sort)

- affirmations péremptoires,

- souvent des propos décousus où vous pouvez lister un grand nombre de sujets dans la communication concernée,

- leviers émotionnels utilisés pour influencer.


En résumé, l'intention est de :

- faire le buzz sur le net,

- attirer l'attention,

- passer pour une victime voire un martyr si les autorités supprimaient ces publications ou si ce prophète de mauvais augure était poursuivi,

- peurs et colères personnelles,

- faire briller son égo et parler au nom du peuple, de la planète : être Vizir à la place du Vizir... STOP. La situation du monde est GRAVE. Nous n'en sommes pas aux accusations, aux chasses aux sorcières, règlements de comptes. Sont-ils souhaitables quoi qu'il en soit ?

Les soldats se retournent-ils contre leur Général quand cela chauffe sur le terrain ? Les matelots se retournent-ils contre leur capitaine parce qu'ils sont dans la tempête ?


Il nous faut RESTER UNIS, SOLIDAIRES.

Qui peut se vanter qu'à la place de ceux qui nous dirigent ici ou là dans le monde, qu'il aurait fait mieux face à la pression, à la responsabilité énorme qui repose sur leurs épaules, le manque d'information ?

En situation de crise, il faut :

- Peser ses mots,

- Etre dans une communication minimaliste, propre, juste,

- Faire preuve de retenue et d'apaisement,

- Rester calme,

- Faire attention aux conséquences de ses déclarations (au niveau pénal, au niveau de l'impact psychologique desdites publications toxiques).

Que cela soit au niveau physique ou psychologique, la priorité est de SAUVER DES VIES.


Ne participez pas à créer des peurs qui pourraient déborder les secours plus qu'ils ne le sont déjà.


Des propos agressifs, alarmistes, néfastes peuvent aggraver des risques suicidaires, pousser des gens à passer à l'acte, avoir une grave influence sur des personnes fragiles.

Gardez un esprit critique, du recul, du bon sens, de la bienveillance.

Si vous sentez que vous êtes en souffrance, appelez les numéros qui vous ont été communiqués par votre mairie, appelez le Samu, les pompiers.

Prenez soin de vous, restez vivants, restez en paix. Cordialement.


Valérie Siino

Me contacter au 04.90.31.40.72 - 06.05.17.72.08 (appel ou message vocal : pas de textos)

©2019 by Valérie Siino.