• Valérie Siino

Confinement = risque élevé de conflits

Mis à jour : sept. 9

Dans notre vie quotidienne, notre activité professionnelle, la gestion des enfants,

nos allers-retours, le sport et autres activités pouvaient (in)consciemment nous servir d'alibis et de moyens d'évitement, de fuite, pour ne pas avoir à régler ce qui était en porte à faux.


On supportait, on compensait, on fuyait, on remettait à plus tard, on évacuait ou on faisait semblant d'oublier, on tergiversait : tant bien que mal, cela fonctionnait.


Et puis, tout s'est arrêté, bloqués à la maison, la fuite n'est plus possible... nous sommes face à nous-même !


Ainsi, le stress, les peurs, les colères peuvent vous rattraper, créer en vous des conflits, des tensions. Un processus très fréquent, connu en psychopathologie clinique, se met en place, le déplacement qui va s'exprimer par :

- des reproches à l'autre, de ce qui est non-résolu en nous,

- exporter nos conflits intérieurs sur l'autre, l'accuser, l'accabler.

Il n'est pas envisageable, que le conjoint subisse cela : il n'a pas à vous servir de défouloir. Ces pulsions agressives font souffrir celui qui les reçoit, génèrent un stress aigu.


Si l'on regarde ce confinement du côté positif, il nous permet de :

- Faire le point en nous, un bilan,

- Nous recentrer,

- Ranger, aussi bien en nous que dans nos placards,

- Régler ce qui est non résolu pour repartir plus tard du bon pied.


Aussi, je vous propose de convenir (à partir du moment où vous aurez installé Skype et hors de toute séance individuelle) d'une séance de thérapie de couple afin de poser des repères pour passer le cap de ce confinement le "mieux" possible. Présupposés de base à l'attention des deux conjoints pour cette éventuelle séance de couple :

  • Les 2 conjoints s’engagent à se reposer au minimum une heure, avant la séance, pour la commencer dans un état d’esprit serein,

  • Je suis équidistance de vous deux,

  • Pas de parti pris pour l’un plus que pour l’autre, mais vous montrer à tous deux les schémas dysfonctionnels qui génèrent vos difficultés,

  • je ne suis pas arbitre sur un ring ( !), ni maitresse d’école qui distribuerait des bons points,

  • Chacun accepte la remise en question, écouter, laisser l'autre s'exprimer,

  • Du calme, du respect de toutes part,

  • On se parle sans gesticuler,

  • Pas d'insultes ni noms d'oiseaux,

  • On va jusqu'au bout de la séance,

  • Pas de règlement de compte après la séance, à propos de ce qui aurait été exprimé,

  • Mon intention est de vous apporter à tous les deux, quelque chose d'utile pour dépasser cette situation, retrouver un positionnement acceptable durant cette période (et après...).


Disponible 7 jours sur 7 pendant le confinement, je reste à votre disposition pour convenir d’un rdv. A bientôt, Cordialement, Valérie Siino

Me contacter au 04.90.31.40.72 - 06.05.17.72.08 (appel ou message vocal : pas de textos)

©2019 by Valérie Siino.