• Valérie Siino

Attention à la vague de suicides

Le covid19 et le confinement sont un amplificateur et un accélérateur de processus non résolus dans la société et chez les individus. Le confinement a pu pour certains, générer des situations de stress importants, des conflits familiaux, de la pression quant au télétravail ou à son devenir en situation précaire, et incertitudes. Le confinement a crée de l'isolement. L'isolement a crée du repli et celui-ci a créé une vulnérabilité aggravée chez beaucoup d'humain. Des schémas et stratégies d'évitement se sont donc tissés et installés : nombreux sont les individus qui ont peur désormais de mourir, peur du monde, peur de sortir de leur bulle. Arrive le déconfinement que nous espérions tous : il ne fut pas celui que nous l'envisagions.


Et le masque dans tout ça ?

Outre le fait de ne pas respirer confortablement, il renforce comme une barrière, la méfiance vers autrui, la distance, le non-dit, se cacher derrière. Combien me disent qu'ils n'arrivent pas à identifier les émotions d'autrui à cause de cela.

La crise économique, la pression en lien avec la crise sanitaire, les publications chaque jour de nouvelles alarmistes finissent par fragiliser gravement les individus. Depuis le mois de juin dernier, je vois la situation se détériorer : la violence va crescendo, j'accompagne des décompensations de plus en plus graves, des souffrances aiguës émergent, des burn out.


Depuis plusieurs mois déjà, l'Australie enregistre une vague de suicides.

Le risque de cette vague de suicide est réelle chez nous.

Il faut savoir que les suicides sont contagieux et représentent un risque important pour les générations d'après. Il concerne avant tout les personnes :

- seules, isolées, âgées,

- dépressives, fortement angoissées, malades,

- qui ont fait une ou plusieurs tentatives de suicide sur leur histoire de vie,

- qui ont une histoire lourde non résolue,

- en burn out et en risques psychosociaux importants,

- psychorigides,

- en stress post-traumatique en lien ou pas avec le Covid19,

- qui n'ont pas fait un deuil,

- en rupture familiale,

- qui vivent de la violence,

- en fragilité psychiatrique,

- influençable par les réseaux sociaux et médias.


Pour info, un article publié ce jour par Les Echos pour alerter de ce risque :

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/coronavirus-la-seconde-vague-risque-detre-une-vague-de-suicides-1241086?xtor=CS1-25


Aussi, depuis le 1er septembre 2020, je réserve du lundi au jeudi, une heure sur mes agendas pour recevoir les personnes en urgence.

Si vous sentez que vous n'allez pas bien, avez des idées noires, des peurs importantes : appelez-moi sans attendre

Prenez bien soin de vous, Cordialement, Valérie Siino


Me contacter au 04.90.31.40.72 - 06.05.17.72.08 (appel ou message vocal : pas de textos)

©2019 by Valérie Siino.